Copyright Musikachambon

Desing et maintenance Alain Bonhoure

Etsuko HIROSE

Née à Nagoya au Japon, Etsuko Hirose commence l’étude du piano à l’age de trois ans, et à six ans, interprète avec orchestre le Concerto No.26 de Mozart. Après avoir obtenu le diplôme à l’unanimité à l’Ecole Normale de Musique de Paris dans la classe de Germaine Mounier, elle entre au CNSM de Paris dans la classe de Bruno Rigutto, Nicholas Angelich et en 1999 elle obtient le premier prix de piano à l’unanimité et le Prix Daniel Magne. Elle se perfectionne actuellement auprès de Marie-Françoise Bucquet et Jorge Chaminé, et plus récemment, Alfred Brendel, pour qui elle a eu le privilège de jouer et dont elle a reçu les conseils.

Lauréate des Concours Internationaux de « F.Chopin pour les jeunes pianistes » ( Moscou), « G.B.Viotti »(Italie), « ARD Munich », en 1999, elle obtient le Premier Prix au Concours Martha Argerich, ce qui marque le point de départ de sa carrière de soliste.

Elle se produit sur plusieurs scènes prestigieuses : Herkulessaal à Munich, Kennedy Center à Washington, Teatro Colon à Buenos Aires, Suntory Hall et Orchard Hall à Tokyo et notamment avec Orchester des Bayerischen Rundfunks, Argentina National Orchestra, Orpheus Chamber Orchestra, Torino National Orchestra, Moscow Philharmonic Orchestra, Sinfonia Varsovia, NHK Symphony Orchestra, Tokyo Philharmonic Orchestra, Oural Philharmonic Orchestra et sous la direction de chefs tels Charles Dutoit, Marcello Viotti, Ignacio Calderon, Dmitri Liss, Jacek Kaspszyk, Fayçal Karoui etc.

Invitée par de nombreux festivals tels la Roque d’Anthèron, la Folle Journée de Nantes, Tokyo, Varsovie et Bilbao, Folle Nuit à Gaveau, le Festival Chopin à Bagatelle, à Nohant et en Pologne, le Festival M.Argerich au Japon, Taiwan et en Italie, Festival Radio Classique à l’Olympia, Festival Saint Riquier, Festival des Forêts, Lisztomanias, La nuits du Sucquet à Cannes, CIMA (Italie), « Ibériades » à la Radio France, Festival das Artes à Coimbra (Portugal) etc.

Elle se produit en musique de chambre aux côtés d’artistes tels Misha Maisky, Henri Demarquette, Eric Maria Couturier, Tatjiana Vassilieva, Fanny Clamagirand, Nicolas Dautricourt, Romain Guyot, Sergei Nakariakov, Jean-Claude Pennetier etc.

Ses prestations sont régulièrement diffusées, notamment sur Arte, France3, France Musique, Radio Classique ou NHK.

Elle a enregistré quatre disques chez DENON, et ses deux derniers enregistrements ont été gravés pour le label MIRARE, un disque consacré aux Ballades et Nocturnes de Chopin, et l’autre album dédié aux Concertos de Liszt et Schumann avec l’Orchestre de Pau Pays de Béarn sous la direction de Fayçal Karoui.

Olivier MALLORY

À 14 ans, Olivier Mallory commence le piano. « Il est trop vieux », jugent ses observateurs. Aujourd'hui, sa renommée dépasse largement le cadre de nos frontières. Des récitals, il en donne dans toute l'Europe et aux États-Unis.


« J’ai la passion des pianos passion des pianos et des instruments anciens », raconte ce Bellifontain, habitant de Sury depuis près de 10 ans. Olivier Mallory en possède près de quatre-vingts. Dans sa maison, il y en a partout !

« Mais je ne suis pas marié avec. Je ne passe pas mes journées à jouer. Ce que j'aime, c'est découvrir l'histoire de chaque piano. Étudier les oeuvres qui ont été composées sur ces instruments. Surtout la période romantique de Chopin. » Et il pourrait en parler des heures, avec de nombreuses anecdotes. Sans lasser son auditoire.